GNU / Linux Debian 6.06, installation sur VMWare Workstation 9

debian_vmware

Bonjour à tous,

Cet article va vous guider dans les étapes d’installation de Debian 6.06, la très célèbre distribution GNU / Linux, sur VMWare Workstation version 9.

Ce que vous devez avoir :

  • Un PC avec VMWare Workstation 7 ou supérieur ou un programme équivalent (VirtualBox, Parallel etc…)
  • Une image ISO de Debian afin de pouvoir démarrer l’installation de votre système d’exploitation

Etape 1 – Téléchargement de notre image ISO de Debian

Aller sur le site www.debian.org.

Cliquer sur « Network install ».

debian_on_vmware_001

Cliquer sur « Network boot ».

debian_on_vmware_002

Dans la section Network Boot, je prends la version compilée intitulée « amd64 » qui est dédiée pour les processeurs Intel et AMD 64 bits. Si vous avez encore un ancien processeur 32 bits, vous pouvez prendre la version « i386 ».

debian_on_vmware_003

Cliquer sur « netboot ».

debian_on_vmware_004

Cliquer sur « mini.iso » afin de télécharger l’image ISO que nous allons utiliser dans cette installation. L’avantage de ce fichier ISO est qu’il est extrêmement petit (environ 16 mb) et permet de lancer l’installation de votre distribution Debian avec le minimum de composants superflus.

debian_on_vmware_005

Etape 2 – Configuration de la machine virtuelle sur VMWare Workstation 9

Ouvrer « VMWare Workstation » :

debian_on_vmware_006

Aller dans le menu « File » puis « New Virtual Machine… » :

debian_on_vmware_007

Sélectionner « Custom (advanced) » et cliquer sur « next » :

debian_on_vmware_008

Garder Hardware compatibility « Workstation 9.0 » et cliquer sur « next ».

debian_on_vmware_009

Sélectionner votre image ISO (ici, mini.iso) téléchargée à l’étape 1 puis cliquer « next ».

debian_on_vmware_010

VMWare devrait normalement vous proposer les options les plus adaptées à votre système d’exploitation sauf si celui-ci n’est pas connus. Si ce n’est pas le cas, sélectionner manuellement ce qui convient le mieux. Puis presser « next ».

debian_on_vmware_011

Donner un nom à votre machine virtuelle et sélectionner le chemin d’accès pour votre machine virtuelle.

debian_on_vmware_012

Sélectionner la puissance processeur à attribuer à votre machine virtuelle. Dans ce cas, un processeur avec 2 cœurs est un très bon compromis pour notre système d’exploitation.

debian_on_vmware_013

Sélectionner la mémoire à allouer à votre machine virtuelle. Cette étape est importante pour votre système GNU / Linux car lors de l’installation du système d’exploitation, si vous utilisez le mode d’installation automatique des partitions, le système d’installation va utiliser le double de la mémoire allouée. Donc ici, 2048 mb. A vous de voir ce qui est le mieux adapté.

debian_on_vmware_014

Network Type vous permet de choisir si votre machine virtuelle pourra ou non se connecter à internet. Dans notre cas, il faudra impérativement que ça soit le cas car sinon, nous ne pourrons pas faire grand chose vu que notre image ISO contient uniquement la partie nécessaire à l’installation de notre système et non pas une flopée de programmes en tout genre.

Use bridged networking : cette option permet à votre machine virtuelle de réagir comme un autre PC de votre réseau. La machine virtuelle s’authentifiera sur le réseau comme un PC standard. Il obtiendra une adresse IP depuis votre DHCP. Cette option est très bien si vous désirez attribuer une adresse IP de la même plage que vos autres PC sur votre réseau local. Par exemple, une adresse 192.168.0.xxx.

User network address translation (NAT) : cette option permet à votre machine virtuelle d’avoir une IP de type DHCP qui est attribuée par VMWare, mais qui n’est pas de la même plage IP que votre plage standard (qui est surement 192.168.0.xxx). Votre machine virtuelle obtiendra une adresse du type : 10.x.y.z qui elle sera redirigée sur la carte réseau physique utilisée de votre PC. On dit que votre adresse est « natée ».

Use host-only networking : cette option permet à votre machine virtuelle d’avoir une IP qui ne pourra pas aller sur internet car elle ne sera pas redirigée sur une de vos cartes réseaux physiques. Ceci est utilisé si vous désirez faire un réseau de test entre 2 ou plusieurs machines virtuelles.

Do not use a network connection : tout simplement pas de connexion réseau pour votre machine virtuelle.

Notre choix est « Use network address translation (NAT) ».

debian_on_vmware_015

Laisser l’option recommandée, ici LSI Logic.

debian_on_vmware_016

Sélectionner « Create a new virtual disk ».

debian_on_vmware_017

Laisser l’option par défaut et cliquer « next ».

debian_on_vmware_018

Indiquer la taille désirée pour votre disque dur. Ici, 50 Gb.

debian_on_vmware_019

Vous pouvez spécifier un nom de fichier pour votre machine virtuelle.

debian_on_vmware_020

Contrôler vos paramètres et cliquer sur « Finish » pour terminer la création de votre machine virtuelle.

debian_on_vmware_021

Vous devriez avoir plus au moins ceci au niveau visuel :

debian_on_vmware_022

Etape 3 – installation de votre distribution Debian

Cliquer sur « Power on this virtual machine » afin de démarrer l’installation de votre distribution.

debian_on_vmware_023

Vous devriez voir ceci :

debian_on_vmware_024

Nous allons effectuer une installation avancée et analyser les options proposées par le système d’installation de notre OS.

debian_on_vmware_025

Cliquer sur « Expert install ».

debian_on_vmware_026

debian_on_vmware_027

Sélectionner votre langue préférée. Dans mon cas, je vais choisir l’anglais qui est ma langue préférée en IT, même si je suis francophone.

debian_on_vmware_028

Sélectionner votre emplacement. Dans mon cas ce sera : other/Europe/Switzerland

debian_on_vmware_029

La système m’indique que dans mon cas, le système d’installation ne sait pas quoi choisir car j’ai choisi l’anglais comme langue par défaut et la suisse comme location. Le système sait que l’anglais n’est pas une langue attribuée par défaut en suisse. De ce fait, il me propose quelques choix pour les paramètres locaux. Je vais choisir « United States ».

debian_on_vmware_030

L’installateur me propose comme paramètres par défaut : en_US.UTF-8 qui est donc les paramètres par défaut pour une personne vivant aux Etats-Unis. N’utilisant pas le dollars ou le clavier américain, je décide donc de choisir ce qui correspond à mon pays et à mon clavier. Dans mon cas, j’ai un clavier suisse-romand (swiss-french) et nous utilisons à l’heure de cet article le franc suisse. Donc ce sera : fr_CH.UTF-8. Je précise que si vous ne savez pas quelle option prendre dans votre cas, il est conseillé d’aller voir sur internet à quoi corresponde ces noms barbares de paramètres locaux.

debian_on_vmware_031

Après, je confirme ma sélection : fr_CH.UTF-8 qui correspond à mon clavier suisse-romand dans ce cas.

debian_on_vmware_032

Continuer avec « Select a keyboard layout ».

debian_on_vmware_033

Comme j’utilise un clavier depuis un OS Windows 7, je choisi l’option « PC-Style (AT or PS-2 connector) keyboard ».

debian_on_vmware_034

Je choisi donc ma configuration clavier, Swiss French dans mon cas.

debian_on_vmware_035

Prochaine étape, « Detect network hardware ».

debian_on_vmware_036

Laisser l’option cochée. Ceci chargera un pilote générique pour les périphérique USB (clé ou disque).

debian_on_vmware_037

Presser « Continue » à cette étape qui vous informe simplement que votre OS peut crasher si vous n’avez pas les bonnes options pour une carte PCMCIA. Ceci étant très ancien, nous pouvons passer cette étape.

debian_on_vmware_038

L’étape suivante est « Configure the network » :

debian_on_vmware_039

Je conseille d’utiliser le DHCP. En général, vous devriez avoir un serveur DHCP chez vous à la maison. Dans votre compagnie, ça devrait aussi être le cas dans la majorité des cas et de plus, VMWare a un serveur DHCP intégré qui dans notre cas sera utilisé pour obtenir un IP car nous avons choisi l’option « User network address translation (NAT) » lors de la création de notre virtuelle machine à l’étape 2. Cette option comporte un serveur DHCP que vous pouvez voir en allant dans le menu : Edit/Virtual Network Editor. On peut ensuite voir que l’option « Use local DHCP service to distribute IP address to VMs » est bien cochée.

debian_on_vmware_040

Sélectionner « Yes » puis enter.

debian_on_vmware_041

Le système d’installation devrait tout de suite trouver une adresse IP. Ceci va très vite, donc je n’ai pas de printscreen de cette étape.

Choisissez un nom pour votre machine virtuelle, votre PC. Dans cet exemple, on va garder comme nom de pc (hostname) : debian

debian_on_vmware_042

Indiquer le nom de votre réseau. On va laisser l’option par défaut : localdomain
En général on indique quelque chose comme ceci : nomdevotredomaine.local

debian_on_vmware_043

L’étape suivante est « Choose a mirror of the Debian archive ».

debian_on_vmware_044

Cette étape permet de choisir les serveurs Debian les plus adaptés pour faire des téléchargements par rapport à votre situation géographique.

Sélectionner « http » qui est en général conseillé au protocole ftp.

debian_on_vmware_045

Je sélectionne les serveurs suisses comme source pour mes futurs téléchargements.

debian_on_vmware_046

Je peux choisir plusieurs serveurs dans mon cas. Je choisi l’option par défaut qui je sais est très performante.

debian_on_vmware_047

Je n’ai pas de proxy au sein de mon réseau, donc je presse simplement « Continue ».

debian_on_vmware_048

debian_on_vmware_049

Cette étape est très importante. Elle vous permet de choisir le type de système d’exploitation.

Squeeze – stable : est pour Debian la version la plus stable du système. Cette option est souvent utilisée pour des serveurs qui n’ont pas besoin de beaucoup de pilotes et ont besoins d’une stabilité à toute épreuve.

Wheezy – testing : cette version est celle que je conseille si vous devez utiliser des softs qui se mettent souvent à jour ou si vous avez un PC, laptop récent car les pilotes auront une chance d’exister dans cette version, ce qui ne sera pas le cas dans la version stable.

Sid – unstable : cette version est très instable et est totalement déconseillée sauf si vous avez besoin de tester la toute dernière version d’un soft ou d’un pilote.

Dans notre cas, on va sélectionner « squeeze – stable » qui est le plus sûr par défaut. De plus, il est facile de passer de la version stable vers la version de test ou vers la version instable. Par contre l’inverse n’est pas possible ou très difficile.

debian_on_vmware_050

L’étape suivante est « Download installer components ».

debian_on_vmware_051

Il est possible à cette étape d’installer des modules spécifiques selon vos besoins. A vous de voir si vous en avez besoin. Dans mon cas, je clique simplement sur « Continue ».

debian_on_vmware_052

Le système d’installation commence l’analyse et l’installation des composants nécessaires à la bonne installation de votre système d’exploitation.

debian_on_vmware_053

L’étape suivante est « Set up users and passwords » :

debian_on_vmware_054

Il est conseillé d’activer le mode « shadow passwords » afin de crypter les mots de passe utilisés pour le compte root et les comptes utilisateurs.

debian_on_vmware_055

Certaines personnes ne permettent pas à l’utilisateur root (équivalent à l’administrateur de Windows) de se loguer sur la machine par défaut. Dans mon cas, je permet la compte root à se connecter car je vais l’utiliser pour certaines comfigurations.

debian_on_vmware_056

Indiquer le mot de passe root :

debian_on_vmware_057

Confirmer votre mot de passe root :

debian_on_vmware_058

Le système d’installation vous demande de créer un compte utilisateur standard. Je conseille d’en créer un.

Indiquer votre nom complet. Ici « didier ».

debian_on_vmware_060

Choisir le nom de votre compte utilisateur standard :

debian_on_vmware_061

Indiquer le mot de passe de votre compte utilisateur standard :

debian_on_vmware_062

Confirmer le mot de passe de votre compte utilisateur standard :

debian_on_vmware_063

L’étape suivante est « Configure the clock ».

debian_on_vmware_064

Il est conseillé d’utiliser un serveur NTP qui est un serveur de temps sur internet qui permet à votre système de synchroniser l’heure.

debian_on_vmware_065

Vous pouvez utiliser le serveur NTP proposé par le système :

debian_on_vmware_066

Sélectionner votre zone de temps :

debian_on_vmware_067

L’étape suivante est « Detect disks » :

debian_on_vmware_068

L’étape suivante est « Partition disks » :

debian_on_vmware_069

Cette étape est très importante. Elle vous permet de configurer les partitions nécessaire au bon fonctionnement de votre système. Il est conseillé d’utiliser « Guided – use entire disk » si vous ne savez pas que choisir. Nous allons choisir cette option et voir ce qui se passe, puis par la suite nous allons faire la configuration désirée manuellement.

debian_on_vmware_070

L’installateur m’indique le ou les disques disponibles. Dans mon cas, je n’ai qu’un seul disque car je suis sur une machine virtuelle VMWare Workstation et j’avais uniquement choisi un disque avec une taille de 50 Gb.

debian_on_vmware_078

Le système vous propose 3 options de configuration automatique de vos partitions :

All files in one partition (recommended for new users) : cette option est comme indiquée recommandée pour les nouveaux utilisateurs. Le système crée 2 partitions : la partition swap et la partition root (/).

Separate /home partition : cette option créée les partitions suivantes : la partition swap, la partition home (/home) et la partition root (/). Ceci est conseillé par beacoup de personnes car la plupart des informations de configurations de vos applications et vos documents se trouvent dans la partition home (/home) ce qui permet de mettre à jour (upgrade) votre système d’exploitation en gardant la configuration de vos applications et vos documents.

Separate /home, /usr, /var, and /tmp partitions : cette option peut être pratique pour un serveur de type mail ou un serveur ayant des données temporaires de type logs ou données temporaires. Les partitions /var et /tmp sont pour des fichiers temporaires.

debian_on_vmware_072

En choisissant l’option recommandée par défaut, l’on constate que le système crée 2 partitions.

La partition root (/) qui occupe l’entier de la taille de votre disque dur (donc 50 Gb dans notre cas) et la partition swap qui fait le double de la taille mémoire (qui était de 1Gb lors de la préparation de notre machine virtuelle).

Ne presser pas « Finish partitioning and write changes to disk » mais choisisser « Undo changes to partitions ».

debian_on_vmware_073

Puis faites tab pour sélectionner « Go Back » et presser entrée.

debian_on_vmware_074

On va recommencer l’étape « Partition disks ».

debian_on_vmware_075

Sélectionner « Guided partitioning » puis entrée.

debian_on_vmware_076

Puis « Guided – use entire disk ».

debian_on_vmware_077

Puis sélection de votre disque et entrée.

debian_on_vmware_078

Cette fois, sélectionner « Separate /home partition ».

debian_on_vmware_079

Le système d’installation vous propose le choix suivant :

debian_on_vmware_080

Il n’est pas à mon avis le plus optimum. C’est pour cela que nous allons reprendre la structure proposée sauf pour la taille des partitions.

On va avoir la structure suivante :

1) une partition root (/) de type primaire de 30 Gb
2) une partition swap de type logique de 2 Gb
3) une partition home (/home) de type logique du reste de la taille disponible, donc environ 18 Gb

Voici les printscreens des étapes à faire :

Sélection de la partition root (/) avec entrée :

debian_on_vmware_081

Effacement de la partition root (/) :

debian_on_vmware_082

Sélection de la partition swap :

debian_on_vmware_083

Suppression de la partition swap :

debian_on_vmware_084

Sélection de la partition home (/home) :

debian_on_vmware_085

Suppression de la partition home (/home) :

debian_on_vmware_086

Votre disque n’a plus aucune partition en ce moment :

debian_on_vmware_088

Maintenant nous allons passer à la création des partition root, swap et home.

Sélectionner votre disque puis entrée.

debian_on_vmware_088

debian_on_vmware_089

debian_on_vmware_090

debian_on_vmware_092

Il faut mettre l’option « Bootable flag » à on pour permettre à votre système d’exploitation de démarrer après fin de l’installation de Debian.

debian_on_vmware_093

Sélectionner l’espace libre pour créer la partition swap :

debian_on_vmware_094

debian_on_vmware_095

Normalement le double de la taille de la mémoire de votre machine :

debian_on_vmware_096

Aller sur Use as et presser entrée :

debian_on_vmware_099

Sélectionner « swap » puis presser « Done setting up the partition ».

debian_on_vmware_100

Sélectionner l’espace libre pour la création de la partition home (/home) :

debian_on_vmware_101

debian_on_vmware_102

Laisser la valeur proposée par défaut et cliquer sur « Continue ».

debian_on_vmware_103

debian_on_vmware_104

debian_on_vmware_105

Vous devriez avoir la situation suivante. Si c’est bien le cas, sélectionner « Finish partitioning and write changes to disk » pour finaliser la création des partitions sur votre disque.

debian_on_vmware_106

Cliquer « Yes » pour confirmer l’écriture / création des partitions.

debian_on_vmware_107

debian_on_vmware_108

L’étape suivante est « Install the base system ». Le système va rechercher les paquets nécessaires à l’installation complète du système. Ceci peut prendre plus ou moins de temps selon la machine virtuelle utilisée et/ou selon votre connexion internet.

debian_on_vmware_109

debian_on_vmware_110

Après téléchargement des paquets nécessaires, le système vous demande quelle base pour le système désirez-vous. Dans la quasi totalité des cas, il faut laisser l’option proposée par défaut. Dans mon cas, je vais laisser « linux-image-2.6-amd64 » qui indique que je vais utiliser l’image contenant la version 2.6 du noyau (kernel) pour la version compilée amd64 qui indique une machine avec processeur Intel ou AMD de 64 bits. D’autres options sont possibles pour faire de la virtualisation avec Xen ou autre, mais ceci n’est pas le but pour l’instant.

debian_on_vmware_111

Il est conseillé de laisser l’option « generic : include all available drivers » qui permet de charger plus de pilotes génériques au sein du noyau et ainsi éviter des problèmes de détection matériel.

debian_on_vmware_112

L’étape suivante est « Configure the package manager » :

debian_on_vmware_113

Le système vous demande si vous désirez utiliser des logiciels « non-free ». Je conseille en 1er temps de choisir « no ». Ceci indique que nous allons suivre la politique Debian qui est d’utiliser uniquement des logiciels libres. Nous pourrons changer ceci par la suite si nécessaire.

debian_on_vmware_114

Pareil pour les logiciels « contrib ». Ce sont des logiciels qui utilisent des librairies qui elles ne sont pas libres ou pas entièrement.

debian_on_vmware_115

Comme nous utilisons un kernel très stable avec la version squeeze – stable. Il est conseillé d’utiliser les paramètres « security updates » et « volatile updates » qui permettent d’avoir les mises à jour importantes pour le systèmes.

debian_on_vmware_116

L’étape suivante est « Select and install software » :

debian_on_vmware_117

Le système propose parfois des paquets à installer. En général, on peut les installer sans trop de souci. C’est même conseillé.

debian_on_vmware_118

Indiquer « non ». Ce n’est pas utile.

debian_on_vmware_119

Pareil, non.

debian_on_vmware_120

Par défaut 2 paquets de logiciels sont cochés. Je conseille de les décocher pour installer le minimum possible au tout début afin d’apprendre à utiliser le système petit à petit.

debian_on_vmware_121

debian_on_vmware_122

L’étape suivante est « Install the GRUB boot loader on a hard disk » :

debian_on_vmware_123

Sélectionner « Yes » puis entrée.

debian_on_vmware_124

Presser « Finish the installation ».

debian_on_vmware_125

Sélectionner « Yes » puis entrée.

debian_on_vmware_126

debian_on_vmware_127

Voilà, c’est terminé.

Vous devriez voir ceci à votre 1er démarrage de votre système :

debian_on_vmware_128

Vous pouvez maintenant vous loguer en tant que root ou alors votre nom d’utilisateur (dans cet exemple, didier).

Félicitation, votre machine virtuelle VMWare Workstation avec Debian est installée et prêt à l’emploi.

Didier

About

View all posts by

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.